Le sixième sens du Hip-Hop !

Publié le par Good-Vibes

L'Ouïe nous permet d'entendre la musique et les paroles. La Vue permet de regarder le clip accompagnant. Le Toucher nous permet de danser et d'applaudir, en rythme. L'Odorat permet de vérifier que votre plat sur le feu n'est pas en train de brûler pendant que vous écoutez cette fameuse musique. Enfin, le Goût permet d'apprécier le plat que vous n'avez pas fait brûler, mais toujours en musique.

Souvent, la question du sixième sens revient à nos bouches. Pour le Hip-Hop, ou devrais-je dire le rap, peu importe, le sixième sens c'est un peu le sample. Sample de musique, sample de films, sample de discours, etc etc. Il permet de comprendre la musique, d'apprendre plein de choses sur elle. Je l'ai déjà dit, le Hip-Hop c'est une culture, et c'est une "grande marmite". 

 

Justement, sur l'album Like Water For Chocolate (2000) de Common, il y a The 6Th Sense (le sixième sens pour ceux qui n'auraient pas tilté...). Le Rap au service des minorités, faire entendre leurs voix au plus haut de la pyramide, au fin fond du monde; quoi de plus normal dans ce morceau. Ceci dit, plus on est nombreux dans cette quête, plus on est armés. Et ça le rap, il l'a bien compris. C'est pourquoi il fait appel à cette fameuse "grande marmite". Il pioche, de-ci de-là. On dit qu'il sample. Produite par Dj Premier, The 6Th Sense est une petite marmite; oui, on peut dire que c'est une casserole. 

 


 

      Et voici ces fameux samples :

"The Revolution will not be televised, the Revolution is here" : En intro, Common Sense prononce ces quelques mots. Et quels mots. Cet ensemble de mot, puissant, a pour géniteur Gill-Scott Heron, grand parolier.



 

 

DJ Premier utilise le sample des Intuders, de leur morceau Memories are here to stay (1973). Ecoutez bien les quelques notes du début, ce sont celles-ci qui sont samplées, puis découpées par un certaine césure, et répétées sous forme de boucle [termes appropriés]. 

 

"This is rap for real, something you feel" : Quelques mots des Mobb Deep ! DJ Premier les utilise au refrain, pour les scratcher (vous savez, ces petits #shflouithrg répétés).

 

 

 

Ca vous aide ? Big up !

 

Peace, M.D.!

Publié dans Hip-Hop

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article